Jeux de role libre, se déroulant dans l'univers d'Evil death and chaos.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Topaze Aryia [Fiche-OK]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Topaze Aryia

avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 05/03/2008
Age : 31
Localisation : Egarée dans un esprit tourmenté...

Feuille de personnage
Niveau:
1/99  (1/99)
Points de Vie:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Topaze Aryia [Fiche-OK]   Mar 18 Mar - 23:29

Vous:

Prénom : Amandine (La coquine ? Razz )
Age : 15 ans et demi ^^ (eh ouais c'est important le "et demi" n'est-ce pas ? ^^)
Expérience : Hum... Je compte pas le nombre de forums sur lesquels je me suis inscrite ^^ On dit que je suis "bonne rpéiste" après à vous de juger ^^
Personnalité :Quoi dire... Je suis gentille et drôle ( Razz ) J'aime "jouer", draguer et bien sûr me faire draguer (hein Tybo ? Wink ) On me dit romantique et utopiste (>.<) Mais je ne me vois pas comme quelqu'un d'utopiste, je n'ai en aucun cas d'idées utopiques de notre monde, je m'accroche seulement à un sentiment pur : <<l'amour>>. Je suis joyeuse et un peu tarée, réfléchie et intelligente (oui oui je le suis Razz ) et enfin rêveuse et pensive... J'ai beaucoup de pensées tordues et j'ai tendance à dire les choses simplement sans réfléchir à l'image que l'on pourrait avoir de moi ^^"

Votre personnage :

Nom : Aryia
Prénom : Topaze
Age : 21 ans (et demi ? nan nan on va arrêter là xD)
Personnalité : Quand elle est normale, elle est douce et aimable, avec un grand sens de l'humour, elle est plutôt sociable. Souriante, elle aime rire et passe son temps à se faire passer pour plus bête qu'elle ne l'est. Elle est jalouse et maladroite, mais sa générosité compense... Intelligente, réfléchie et ambitieuse, elle mène les choses à leur terme. Romantique, avec une âme amoureuse, elle se laissera facilement séduire, pouvant aller jusqu'à tuer pour les personnes en lesquelles elle tient. Mais quand sa seconde personnalité prend le dessus, elle devient manipulatrice et malicieuse. Dragueuse, pour ne pas dire dangereuse, elle attirera en "toute innocence" poussant l'autre à la destruction, le pliant à sa volonté avant de l'achever...
Equipement : Briquet, poignard et revolvers...


Histoire : C'est par une nuit sans lune, une nuit d'orage, que tout débuta... Dans un vieux manoir, alors que minuit était passé depuis seulement quelques minutes, Topaze naquit. C'était une enfant agréable quoi qu'un peu réservée, elle faisait le bonheur de ses parents...
Mais un jour, il y eut un terrible accident... Alors que le père était au travail et la grande sœur Luna au collège, la maison prit feu pour une raison inconnue. Quand l’homme revint, Topaze gisait inconsciente sur le trottoir devant l’entrée de ce qui avait autrefois été leur maison. Sa mère avait péri dans les flammes, laissant derrière elle une enfant de 5 ans, une adolescente de 13 ans, un mari amoureux et déboussolé, ainsi qu’un étrange mystère…
Les années passèrent… Contrairement à ce qu’on aurait put penser, le père n’était pas tout à fait heureux que Topaze ait survécu et non sa mère… L’alcool aidant, il la martyrisa moralement jusqu’au jour où il perdit la tête…
Topaze avait sept ans, quand, rentrant à la maison d’un pas chancelant, il leva la main sur elle pour la première fois après avoir gueulé de tout et de rien pendant un long moment. Mais Luna, la grande sœur de Topaze âgée de 15ans, s’interposa et se prit la gifle. Ne manquant pas de sang froid, elle fit face à l’homme, mais celui-ci dans un élan de colère lui asséna un nouveau coup, la propulsant à terre avant de lui donnait des coups de pied ans le ventre, hurlant sa haîne, sous les yeux effrayés de Topaze.
Le supplice dura bien dix minutes et au moment où Luna allait sombrer dans l’inconscience, elle eut le temps d’apercevoir sa petite sœur se lever sur ses jambes frêles, les yeux étrangement écarlates, et puis plus rien… Le noir… Le vide…
C’est seulement plusieurs jours après que Luna se réveilla enfin, couchée aux cotés de sa petite sœur qui, déjà réveillée, dessinait tranquillement…
Elles avaient été retrouvées dans leur jardin, toutes les deux dans l’herbe, inconscientes. La maison s’était enflammée et avait alerté les voisins. Le corps de leur père avait brûlé avec le bâtiment…
La ressemblance entre les décès des deux parents attira les autorités. Une enquête fut menée sur la possibilité que c’ait été un assassinat, rien ne fut trouvé, tout avait brûlé Les deux jeunes filles furent envoyées dans un orphelinat, surveillées jours et nuits.
Trois ans passèrent, ils finirent par conclure que ça n’était qu’une coïncidence et décidèrent de les laisser partir en famille d’accueil. En deux ans, elles changèrent de famille une dizaine de fois, mais restèrent ensemble. Pourtant, vint le jour où sa sœur put partir. Elle demanda la garde de sa sœur, tout aurait put être parfait, mais l’assistante sociale responsable de Topaze refusa, ne jugeant pas Luna assez habilitée pour s’occuper d’une adolescente… Elle fut donc adoptée par une autre famille pour son plus grand désarroi.
Après plusieurs familles d’accueil différentes et plusieurs crises de larmes, elle tenta de se suicider…
Elle fit au total 4 tentatives, commençant le plus simplement du monde, en se mutilant. Par la suite, elle voulut une mort plus subtile, faisant face à ses plus grandes peurs : le vide, l’asphyxie, la profondeur… Ils finirent par la garder à l’orphelinat.
Puis vint le soir où tout bascula… Dans l’après-midi, Luna avait renouvelé sa demande et l’assistante avait de nouveau refusé.
Dans la nuit, alors que l’assistante ne parvenait pas à s’endormir, des bruits de pas discrets se firent entendre. Faisant face à la porte, elle put la voir s’ouvrir, tandis qu’une frêle silhouette s’introduisait dans la salle en refermant derrière elle. Paralysée par la peur, la jeune femme resta silencieuse. Elle entendait une respiration calme qui s’approchait peu à peu. Soudain un son se fit entendre et une flamme s’allumait tout près de son visage, éclairant par la même occasion une lame prête à fondre sur elle. Mue par un courage incroyable, elle stoppa la lame, s’égratignant quelque peu les mains. C’était Topaze, les yeux d’un rouge intense, un briquet dans une main, le poignard dans l’autre. La jeune femme eut le temps de voir se dessiner un sourire machiavélique sur le visage de l’adolescente avant qu’elle ne lâche le briquet qui vint enflammer la moquette à ses pieds. Devant une telle scène, la femme attrapa l’enfant et se précipita en dehors de la chambre avec elle sans plus réfléchir, appelant au secours à plein poumon.
Le feu fut rapidement maîtrisé et l’attention se reporta bien vite sur Topaze qui pendant l’agitation s’était évanouie sans explications.
Le lendemain, elle fut interrogée, elle semblait avoir perdu tout souvenir des évènements de la veille. Pourtant il était évident qu’elle avait assassiné ses parents… Elle fut jugée pour tentative de meurtre, mais déclarée dérangée psychologiquement, on l’envoya dans un centre spécialisé pour jeunes à problèmes jusqu’à ce qu’elle soit guérie.
Plusieurs nuits on l’entendit hurler quelques mots en latin sans comprendre ce qu’elle disait. Ils finirent par faire venir un polyglotte, cette jeune fille intriguant tout le monde… Ils ne tardèrent pas à avoir la traduction, elle disait se nommer Nasline et prétendait être une princesse atlante. Beaucoup de schizophrènes se déclaraient être des personnages célèbres, mais aucun n’était allé jusqu’à chercher dans le peuple atlante. Une théorie fut émise selon laquelle elle aurait put être réellement possédée. Cela ne fit qu’augmenter l’intérêt porté à la jeune fille.
Durant quatre ans, elle fut enfermée et ne reçut aucune visite de sa sœur, qu’elle finit par haïr. Peu à peu elle se stabilisait et quand vint l’anniversaire de ses 18 ans ils décidèrent de la libérer. Pourtant voulant continuer à la suivre, ils l’établirent comme secrétaire dans un laboratoire dont les activités tenues secrètes portaient sur la physique quantique et la théorie du multivers. (Pour votre culture générale, la physique quantique porte sur les atomes etc. ; en ce qui concerne le multivers, des physiciens ont émis une théorie selon laquelle notre univers serait constitué de mondes parallèles et que le temps serait fixe… Rares sont ceux qui travaillent encore la dessus, mais on peut aisément imaginer qu’un scientifque ambitieux pourrait aller jusqu’à cacher ses activités pour étudier ce phénomène… Si on en croit cette théorie, on pourrait facilement « voyager dans le temps » en se téléportant dans ces mondes parallèles par le biais de machines sophistiquées.)
Elle travailla donc en tant que secrétaire dans ce laboratoire, continuant de voir des psychologues régulièrement. Mais un jour, elle s’enfuit lors d’un de ses moments de « folie » et, se munissant d’un poignard, d’un revolver et d’un briquet, elle entra dans une des salles de transit où se trouvait un des « prototypes » de téléportation, Et c’est ainsi qu’elle arriva sur EDC…


Dernière édition par Topaze Aryia le Mar 18 Mar - 23:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legiyan.new-forum.net/index.htm
devildemon
MJ
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 24/12/2007
Localisation : Partout et nul par.

Feuille de personnage
Niveau:
7/99  (7/99)
Points de Vie:
640/640  (640/640)

MessageSujet: Re: Topaze Aryia [Fiche-OK]   Dim 30 Mar - 18:00

Tout simplement génial^^
Bon et bien tu peux poster dans la nécropole, tout en suivant le cour de ton histoire.
Si tu a la moindre question n'ésite pas.

Bon jeu!!

_________________

Je n'ai rien à dire, vous ne devez rien savoir!Je suis .....MYSTERIEUX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://e-d-c-libre.forums-actifs.com
 
Topaze Aryia [Fiche-OK]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fiche d'identité] Feodora Raspakov
» [Fiche] Fairy Tail
» [Fiche] Code Geass
» [fiche]Bleach
» [Fiche] judoBoy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Evil Death and Chaos :: S'inscrire :: Personnages-
Sauter vers: